ADOPTER  un CHATON ...

La belle OLLY, copine avec le chat et le chien de sa famille d'accueil.

Voici PEPITE, bien jolie avec ses moustaches blanches.

Moi je suis KORA, déposée sur le parking d'une grande surface : courageux, n'est-ce pas ?

O'MALLEY. Comme beaucoup d'autres, j'ai été abandonné dans un jardin par ceux qui ont permis ma naissance alors qu'ils étaient incapables de l'assumer. Sans doute n'ont-ils jamais entendu parler de stérilisation ?

Voici le petit TARAM : adorable bien qu'un peu peureux vis-à-vis des humains. La sociabilisation doit être poursuivie. Mais très copain avec les autres animaux, chats et chiens.


Et notre piqûre de rappel ci-dessous ...

Parce qu’un chat n’est pas en mesure de planifier les naissances de chatons, l’association considère que toute personne qui permet des naissances ou décide de laisser vivre des chatons déjà nés, que la chatte soit la sienne ou non, en est ou en devient moralement et citoyennement responsable et il est donc de son devoir de les garder ou de les placer, après les avoir fait identifier à ses frais conformément à l’article L214-5 du Code Rural.

Les associations n’ont pas à assumer des décisions prises par des particuliers qui n’ont pas réfléchi aux conséquences.