Contrairement à d'autres structures, l'association accepte des chats parfois "difficiles" : les uns sont très peureux, les autres sont très vieux, d'autres encore ne sont pas aussi affectueux que certains le souhaiteraient.

       En fait nous sommes constamment au bord de l'impossible.

       Si personne ne les adopte, impossible d'accueillir d'autres minous car seules les adoptions permettent que des places se libèrent et que nous puissions poursuivre notre combat.


Suite au décès d'une personne sans famille, l'association a accueilli une chatte d'environ 5 ans, qui a toujours vécu en appartement : PLUME, en photo ci-dessus.

 Il s'agit d'une chatte très particulière : elle ne veut pas qu'on la touche. Seule sa maîtresse pouvait le faire.

Il lui faudrait donc une famille prête à lui offrir le gîte et le couvert, sans rien attendre de sa part ... du moins au départ. En effet, avec les chats on ne sait jamais ce qui peut arriver et ils nous réservent souvent des surprises qu'on n'aurait jamais imaginées.

D'ailleurs, après 10 jours passés dans son nouvel environnement, auprès de nouveaux humains, son comportement a déjà évolué, dans le bon sens. Il n'en reste pas moins que "patience et longueur de temps" sont la clef de ses progrès.

Ce message est une véritable bouteille à la mer ... en espérant que quelqu'un se dévoue pour ce sauvetage.

PLUME a rejoint sa famille hier, 21 juin 2018 : c'est Marie-Lise qui lui a offert cette seconde chance. Un très grand MERCI à elle.


En ce début 2018, nous attirons votre attention sur DIABOLO, qui attend d'être adopté depuis le 6 novembre 2017 ; sur GRACE qui est très peureuse et sur BLACKJACK qui a grand besoin de sortir. Aidez-nous à les sauver ... en adoptant l'un ou l'autre.

Tous adoptés maintenant, Diabolo le 17 mars, Grace le 4 avril, BlackJack le 7 mai.


LAKOTA qui est très très peureuse est en famille depuis le 9 décembre 2017 : merci Frédéric. Quant à LILAS qui a un caractère bien trempé, elle a rejoint son foyer le 16 novembre 2017 , auprès de Maryannick : merci Maryannick.


Et il y a aussi ALBEA, récupérée sur une zone artisanale après une année d'errance. Hélas, mille fois hélas, bien qu'en parfaite santé, Albéa est positive FIV. En outre, elle est magnifique et très câline et, après une année de galère, ne mérite-elle pas une seconde chance ?

ADOPTEE le 24 octobre 2017.


Ci-dessous, MERLIN, sauvé en 2013 puis en 2014.