...des  départs  en  maisons  de  retraite  ou  de  décès.

L'association est régulièrement contactée pour qu'elle prenne en charge le chat d'une personne qui entre en maison de retraite ou qui vient de décéder.

Ce n'est pas le rôle de l'association : l'animal de compagnie revient aux descendants, héritiers de la personne concernée, au même titre que les biens matériels. Les enfants, puis le cercle familial, ont donc le devoir d'assumer, ne serait-ce que par respect pour leurs parents.

En outre, la plupart du temps, il s'agit de chats âgés. Or les adoptants veulent surtout des chats jeunes et il est extrêmement difficile pour l'association, voire impossible, de les faire adopter. L'association n'est pas un organisme de retraite pour chats âgés.

Enfin, une entrée en maison de retraite s'anticipe et se prépare, et il est tout aussi indispensable de chercher des solutions pour l'animal, au sein de la famille et des relations amicales, bien avant la date fatidique.

Il existe une structure, Protect'Anima, spécialisée dans la prise en charge de l'animal de personnes qui décèdent. Site accessible depuis le nôtre, page "Nos partenaires".


... de  notre  quotidien.

On nous propose en moyenne 2 chats par jour. Il nous est absolument impossible de faire face, faute de place et faute d'adoptants assez nombreux. Il est clair, pour toute personne investie dans la protection féline, que l'offre est et sera bien supérieure à la demande. Malheureusement de très nombreux particuliers laissent leurs chats avoir des portées sans avoir, auparavant, des adoptants pour les chatons à naître, ce qui est complètement irresponsable puisque cela équivaut à mettre la charrue avant les boeufs. Bien souvent cela se termine donc par une distribution gratuite des pauvres chatons, en toute illégalité puisqu'ils ne sont pas identifiés et sans trop se soucier de la fiabilité des adoptants. Résultat : des abandons en grande quantité.

Quatre bonnes raisons d’adopter un chat adulte auprès de notre association.


1.Son caractère est connu.
Les bénévoles peuvent vous parler précisément de son tempérament et de son comportement. Vous saurez ainsi si le chat correspond à ce que vous attendez de lui.

2. Les conditions sont avantageuses.
En effet, pour une participation forfaitaire de 90 € aux frais vétérinaires encourus par l’association, vous avez un animal testé, stérilisé et identifié.

3. Vous vous engagez en fonction de votre âge.
Si vous avez 65 ans ou plus, il est plus raisonnable d’adopter un adulte sachant que l’espérance de vie du chat est de 15 ans environ.

4. Vous faites 2 bonnes actions.
Vous lui offrez une seconde chance et vous offrez une place au suivant sur la liste d’attente